Avec le temps...

Marcel Chabot

Marcel Chabot

 

      Extrait de

l'"Hymne à la Vendée"

             ou

le rendez-vous de la fontaine

....................................

 

Bocage, Côte, Marais, Plaine,

Pays des peu-de-mots,

Du silence amassé

Qui fond en franches rigolées,

Pays du bon sol gras et des larges gralées,

Des chansons qui ont brasillé

Dans le feu joyeux des veillées

Et restent un peu accrochées

Dans les gosiers,

Pays libre des "bleus", des "blancs"

Façonné par les doigts insinuants des vents,

Pays des morts-vivants

Où chaque pensée

Se sent balancée

Au rythme des hivers et des jeunes étés,

Chaque motte est si fécondée

Qu'elle est comme un petit coeur chaud de la Vendée!

 

Marais, Côte, Plaine, Bocage,

De la mer à Mortagne,

De rets à Fontenay,

Parmi les sillons éphémères

De la mer,

Dans les polders

Et dans l'odeur blonde des haies

On sent flotter un air où sépure l'idée

Et frissonner, à la cime des Alouettes,

Le beau cimier de la Vendée!

 

 

Bibliographie:

La Vendée coule dans nos coeurs (1957)



07/01/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour