Avec le temps...

Chez Morne aux Robretières

 


Marie Chauvet et Gustave Morne

            Gustave,  né le 25 mai 1890, cultivateur habite Benaston, Marie née le 12 novembre, cultivatrice aux Robretières, ils se marient le 25 novembre 1919 à Chavagnes et s'installent aux Robretières.
Un peu d'histoire 


Cadastre Napoléonien 1838 (cliquer dessus pour agrandir)

                   Si du côté Chauvet à la Robretière, des recherches ont permis de remonter le temps (recherches effectuées par la famille), avec les Morne, difficile d'aller loin en généalogie, la raison étant que les aieux n'ont pas vécu à Chavagnes.

          1682         La famille Chauvet de la lignée citée plus haut, est identifiée pour la première fois avec le décès de Jean Chauvet le 29 avril  1682 et de son épouse Jeanne Richard également décédée avant le 10 septembre  1677. On note que Jean a été enterré dans l'église de Chavagnes. Ils étaient domiciliés au village de l'Angellerie. Ils ont eu trois enfants dont Antoine né le 17 juillet 1677. Celui-ci se marie le 12 juillet 1702 avec Marie Roy du Longeron (49). Ils ont 5 enfants.
         1704        Toujours dans la même lignée, c'est Pierre, un des enfants qui naît à l'Angellerie, le 17 juillet 1704. Il se marie avec Jeanne Proutière de Chavagnes le 14 février 1727. 5 enfants sont nés de cette union. Toujours à l'Angellerie, l'un des enfants Jean se marie se marie avec Anne Herbreteau le 28 février 1753, ils ont 4 enfants.
           1758        Henri est le deuxième des quatre enfants issus de mariage. Né au Coin le 30 mai 1758, il se marie le 15 juin  1779 avec Renée Rabréaud, ils ont un enfant le 22 mai 1780,  Renée décède le 15 mars 1786, Henri se remarie le 6 février 1787 avec Perrine Champain, ils auront 9 enfants dont Henri  qui nait au Coin le 18 décembre1787.
           1813       Henri (fils) rencontre Jeanne Victoire Duval née à la Lagère le 20 mai 1788. le mariage à lieu le 13 février 1813 à Chavagnes. 9 enfants sont nés de cette union, dont 6 à la Bultière. Les 3 derniers à la Grassière dont Jean Baptiste né le 5 septembre 1832. Ils épouse Célestine Arnaud née aux Brouzils le 1 décembre 1832. Les 5 enfants issus de ce mariage sont nés à la Robretière. C'est donc aux alentours de 1865 que les Chauvet se sont installés dans ce village.
à suivre...


18/12/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour