Avec le temps...

Une petite fille juive à Chavagnes

Odette Meyers

 

"Doors to Marie"

Le livre qui raconte l'histoire d'une petite fille juive à  Chavagnes-en-Paillers

pendant la guerre 39-45...et bien d'autres choses

 

 

 

    Petite juive de 8 ans sauvée des rafles de 1942 par le courage d'une première Madame Marie (Marie Chotel). C'est la première partie du livre...

   Elle est ensuite placée et "cachée", comme plus d'une trentaine d'autres enfants juifs dans la même situation, dans une famille de Chavagnes-en-Paillers (Vendée), puis retrouve sa mère pour aller vivre à Saint-Fulgent, à quelques kilomètres...

   Récit passionnant et contrasté. On y croise le meilleur et le pire: dans le premier cas, , un médecin qui assure le placement dans les familles, un curé qui "couvre" la dimension religieuse, un maire "maréchaliste" qui fait plus que fermer les yeux, la qualité de l'accueil etc... Et dans le second village, un curé antisémite qui enflamme ses ouailles, des religieuses plutôt violentes, des simulacres de lynchage...

   Témoignage poignant, le livre est aussi une exploration des réactions d'une petite fille juive découvrant la religion catholique avec ses représentations (pourquoi, dans l'église de Chavagnes, les statues des deux époux Marie et Joseph sont-elles séparées?), son imaginaire (sa peur, du fait qu'elle n'est pas baptisée,  d'aller dans les limbes... avec des Chinois!), sa confiance dans la Vierge, autre Madame Marie protectrice... L'ouvrage est également passionnant par le regard extérieur que la petite fille porte sur les moeurs  de ce coin de bocage: il ne correspond pas toujours avec la perception qu'on peut en avoir spontanément de l'intérieur.

   Document irremplaçable, qui mériterait traduction...

   D'un grand intérêt également sur le plan local! Il s'agit d'un des rares livres à explorer la manière dont le bocage vendéen, si profondément catholique  a vécu ce type d'événements. Pourquoi des contrastes aussi violents entre deux petits bourgs de campagne distants d'à peine une dizaine de kilomètres.

                     Joseph Laporte

 

 

Quatre fillettes juives recueillies par Auguste et Moisette Raffin, au centre les deux fils Raffin en 1942
source photo : Inconnu

 


Voir le début du film réalisé par la "Compagnie des Indes"

"Les enfants du secret"


 

 

Suzy

16 février 2008 - Suzanne Mathieu-Guimbretière, Juste parmi les Nations, reçoit la Légion d'honneur
Photos de  Bernard Lhoumeau
16/02/08
celle qu'on appelait alors Suzy, et qui s'occupait du placement et du voyage des enfants vers les familles d'accueil, dont celles de Chavagnes en Paillers.
 
 ***
 (La consulter pour plus d'information)
-

 
 
 
 
 Laure Viardot et sa fille Suzanne à Paris en 1939
(cliquer pour aggrandir le texte)
 

Liens vers les sites concernant Odette Meyers et son ouvrage


L'ouvrage est désormais en ligne (en anglais) sur Googlebooks

 

Compte-rendu de 1997, concernant surtout la 1ère partie (Marie Chotel). Dans SFGate.com

 

Courage to care (Réaction d'un lecteur)

 

Marie Chotel, "Juste parmi les Nations"

Courte biographie, photographie

 

Odette Meyers

 

Gustave et Marie Raffin (Chavagnes-en-Paillers)

 

Chavagnes-en-Paillers

+ Liste des 20 Justes de Chavagnes

 

Michel Remaud: le Père Baudouin et les Juifs

 

Maurice Maupilier: le Père Baudouin et les Juifs

 

La Vendée cléricale, monarchiste et pétainiste de 40 à 44



18/11/2010
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour